Le chant du naufragé

Pour télécharger clic droit sur "MP3"

11 septembres malgré les cendres

Malgré les pleurs et moi qui meurs

Un peu plus chaque jour qui passe

Juste un peu peur que tout s'efface

C'est comme si tout était hier

C'est comme si tout est à refaire

 

J'ai vu la détresse de mon frère, j'ai vu les tours, j'ai vue l'horreur

J'ai vu la peur dans son regard

Cette incompréhension du monde

C'est pas votre merde dans les médias

C'est juste ma voix tu vois

 

Déjà 16 ans que t'es partie, et tu vois rien a changé

16 ans qu'on détruit à tout va

16 ans qu'on moralise la haine

À vous mes amis égarés

À vous les anges condamnés

 

Les morts se comptent par millier

Des morts oui dans le monde entier 

Des bombes pour des illettrés 

Des ruelles changées en tranchées

À quand un monde sans misère

À quand la fin des inepties

 

Je resterai comme un soldat, 

vers et prose, posés contre moi

À combattre en littérature, vos crimes, mythes fanatiques, vos lois

À ceux qui porte l'amour 

Je transcenderai leur rêves 

  

À toi les larmes du nouveau né. À toi les larmes du condamné

À toi les larmes du prisonnier. À toi la femme séquestrée

 

À toi l'enfant du réfugié C'est juste le chant du naufragé 

À toi l'enfant du fusilier. C'est juste la larme d'un cœur serré

Page d introduction