La fille des champs

Pour télécharger clic droit sur "MP3"

J'ai rencontré la fille des champs, la fille aux cheveux dans le vent

Elle descendait en chantonnant, de son survoltant cheval blanc

De son regard fragile, du coin de l'œil la belle en souriant.       

Recherche un avenir radieux, un homme, un joli prince charmant

 

J'ai rencontré la fille du temps, la fille des nuages et du vent

Elle se plaignait tout le temps, à chaque instant, et pourtant par moment

Elle ravivait ma bonne humeur, savait me combler de bonheur 

Elle restera près de mon cœur, effacera tout mes malheurs 

 

C'était les filles de mon chemin, c'était mes joies c'était mon vin

C'était les fruits de mon jardin, c’était mon Lilas mon jasmin 

C'était les filles de mon destin, c'était mes fruits c’était mes biens 

C'était des filles sans lendemain que c'était bien

 

J'ai rencontré la fille d'un soir , la fille qui faisait le trottoir

Pleine du soir au matin, et plein d'entrain elle chantait ce refrain 

C'était la fille facile, la fille de joie, la fille sur mon chemin.

Elle restera soirée sans sommeil, ma lune mon étoile et mon ciel

 

J'ai rencontré la fille couche tard, la fille debout sur le comptoir

Quand elle se lâchait dans les bars, c'était un tas de drôles d'histoires

Elle savait enchanter mes jours, égailler tout mes beaux discours

Elle restera mon océan, ma muse, ma belle au bois dormant

 

C'était des filles dans le couloir, c'était des filles qui rentraient tard 

C'était des filles dont le pouvoir était de ne jamais faire d'histoire

C'était des filles sur le comptoir, c'était des filles qui savaient boire

C'était des filles sur le trottoir et sans histoire 

 

J'ai rencontré  la fille du noir, la fille sur le fil du rasoir 

Elle errait sans défense, et voulais oublier sa dépendance 

C'était la fille du sang, c'était la fille du couloir et du temps

Elle semblait simplement, vouloir mon bien, mes amis et les miens

 

C'était la fille dans le brouillard, c'était la fille au cheveux noirs

Elle errait tard dans le couloir , qui menait droit au désespoir 

C’était la fille dans le brouillard c'était la fille aux idées noirs

C'était mon but,  ma direction, mon horizon

 

Page d introduction