Ludivine

Ludivine elle était belle, elle était blonde, elle était conne

Moi je la voyais comme une idole, un peu drôle enfin un peu conne

Et moi j'attendais sous un pont, qu'un jour elle veuille bien pour de bon

C'est là que j'ai appris comme un con qu'elle faisait tout pour du pognon

 

Ludivine Ludivine Ludivine

 

Ludivine dans sa cuisine, elle regardait chez sa voisine

A trop se balader en string, elle finira comme ça cousine

A trop vouloir montrer son cul, elle finira un point perdu

A se balader sur les trottoirs, et à chanter son désespoir

 

Ludivine Ludivine Ludivine

 

Ludivine a découvert, elle finira sous le réverbère

A ramasser tous les clochards, elle finira dans un hachoir

Eparpillée sur le trottoir, elle finira un beau soir

Là à traîner dans un cimetière, et à attendre la lumière

 

Ludivine même en enfer, elle rencontrera Lucifer

Elle amènera les allumettes pour lui cramer toutes ses baskets

Bien sûr elle connaîtra l'enfer bien sûr elle connaîtra l'amour

Bien sûr ça aura un goût amer lorsqu'elle lui redira bonjour

 

Ludivine Ludivine Ludivine

 

Ludivine oui c'est comme ça, j'y suis pour rien, je suis fou d'elle

Mais croyez-moi elle est sûre d'elle lorsqu'elle me dit qu'elle est fidèle

Bien sûr que je suis là comme un con, à lui donner tout mon pognon

Tout en vous adressant son nom, quitte à bien passer pour un con

 

Ludivine Ludivine Ludivine

Page d introduction