Montigny l'évêque

A Montigny l'évêque, c'est vrai qu'il y a du beau

Le port donnant sur Logne, et le chant des bade aux

La rivière ruisselante du haut du mont sanglote

Les remparts imposants du fort de Corre Larceau

A Montigny l’évêque c'est vrai qu'il y a du vent

On regarde l'océan du moins on fait semblant

Et chaque jour de fête on se croirait au printemps

On se démontait la tête souvent à grand coup de rhum blanc

 

A Montigny l’évêque c'est vrai c'était vivant

A Montigny l’évêque c'est là que j'ai vécu doucement

A Montigny l’évêque c'est là que je péris maintenant

Bien loin des rires des enfants, des amies perdus à présent

Bien loin des rires des enfants et des amis d'antan

 

A Montigny l’évêque c'est vrai qu'il y a longtemps

A chaque jour de fête, se mêlais au cœur des gens

Le rires des enfants, la pluie et le beau temps

La douceur d'une amie perdue à présent

A Montigny l’évêque les putains vivait simplement

Chaque soir c'était l'ivresse et putain c'était bon souvent

On se prenait pas la tête nous, on vivait simplement

Bien loin des oubliettes des cries arraché par le vent

A Montigny l’évêque, c'est vrai c'est vrai qu'il y a des dames

Qui trompe leurs amants contre un grand verre de rhum blanc

Chaque soir c'était l'ivresse au pieds des bars du port

Une bouteille à la main, chantons jusqu'au matin

 

A Montigny l’évêque c'est vrai c'était vivant

A Montigny l’évêque c'est là que j'ai vécu doucement

A Montigny l’évêque c'est là que je péris maintenant

Bien loin des rires des enfants, des amies perdus à présent

Bien loin des rires des enfants et des amis d'antan

 

A Montigny c'est là que je suis perdu à présent

Oui Montigny l’évêque je voudrais t’oublier souvent

A Montigny l’évêque des cries semblent poussés par le vent

Des passants effrayant ont égorgé tout les enfants

A Montigny j'ai vu mes amis vidé de leur sang

A Montigny j'ai vu des enfants enterré vivant

A Montigny j'ai vu le grand brasier de mes parents

Sur la belle place du port mes amis égorgé lentement

 

oui Montigny l’évêque je voudras t'oublier souvent

Oui Montigny l’évêque j'ai gravé ton nom au fer blanc

A Montigny l’évêque c'est là que je t’attends à présent

Bien loin des rires des enfants, des amies perdus à présent

Bien loin des rires des enfants et des amis d'antan

Bien loin des rires des enfants et des amies à présent

Bien loin des rires des enfants et des amis d'antan

Page d introduction